ASSOCIATION FRANÇAISE
d'AGROFORESTERIE
L'Association Française d'Agroforesterie, c'est des actions coordonnées pour un réseau agroforestier ambitieux, dynamique et influent :

  • Information, sensibilisation, formation
  • création, capitalisation et mutualisation de références techniques
  • mobilisation et fédération des acteurs
  • travaux réglementaires et législatifs...

Ces actions sont financées à 70% par les projets que nous développons (10 en 2015) et à 30% sur des fonds propres.
ASSOCIATION FRANÇAISE
d'AGROFORESTERIE
Financement de projets de plantations agroforestières
Financez votre projet de plantation :

Engagée sur toutes les missions de développement, l'Association Française d'Agroforesterie agit auprès de fondations et mécènes pour soutenir financièrement des projets de plantations d'agriculteurs : des collaborations sont déjà engagées avec la fondation Goodplanet, à travers des programmes de financements nationaux, régionaux, inter-régionaux.

Pour un accompagnement technique, vous trouverez la liste des conseillers agroforestiers de votre région/département dans l'annuaire des conseillers (si ce n'est pas le cas, vous pouvez nous contacter)

Vous recherchez un soutien financier ? Quel que soit votre localisation et votre type de projet agroforestier (grandes cultures, élevage, vigne, maraîchage...), nous pouvons vous accompagner.

Afin de faciliter l'évaluation de vos besoins et la remontée des informations auprès des financeurs privés, vous pouvez nous transmettre des informations sur votre projet en remplissant ce formulaire :

Vos coordonnées :
*
*
Votre projet :
*
*
Surface du projet :
Ha *
Commentaires :
* Données obligatoires
Programme de soutien aux plantations Languedoc-Roussillon 2015

Présentation du programme

Gérard Bertrand s’engage auprès de la Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand pour soutenir un projet d’agriculture durable en Languedoc-Roussillon.

La Fondation GoodPlanet est un acteur majeur du secteur associatif finançant l’agroforesterie en France.
Gérard Bertrand est le vigneron référent du Languedoc-Roussillon, cultivant ses vignes en biodynamie et engagé en faveur d’une viticulture durable et de la biodiversité. Soutenir le projet d’agriculture durable du programme Action Carbone Solidaire de la Fondation GoodPlanet renoue ainsi avec une tradition séculaire, l’agroforesterie : planter des arbres au coeur des parcelles agricoles favorise la biodiversité, retient l’eau, lutte contre l’érosion...

Avec cette opération, la Fondation GoodPlanet et Gérard Bertrand confirment leur volonté commune de participer activement à la défense et au respect de l’environnement et de rassembler toutes les bonnes volontés autour des projets soutenus.

Or sur les 100 dernières années, soit 3 à 4 générations d’agriculteurs, on a appris à cultiver sans les arbres car l’agriculteur en a oublié sa valeur agronomique. Le nombre d’arbres au sein des parcelles agricoles a largement régressé, divisé par 4 selon certaines études.

Aujourd’hui, les objectifs et bénéfices de l’agroforesterie sont multiples :
• Préserver les qualités environnementales du territoire grâce à l’agroforesterie,
• Mobiliser les acteurs sociétaux dans une démarche commune,
• Développer de nouveaux potentiels économiques,
• Contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Dans ce projet en partenariat avec l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) Gérard Bertrand relaie auprès du grand public la portée et le sens de ce projet avec pour ambition de contribuer ensemble à la plantation de 2 300 arbres. Les premières plantations démarrent dès 2015. Les agriculteurs impliqués bénéficient d’une aide à la plantation et d’un accompagnement technique agricole avant, pendant et après la plantation.

Programme de soutien aux plantations agroforestières Languedoc Roussillon (2015)

Ce programme de soutien à la plantation porté par l’Association Française d’AgroForesterie (AFAF) en partenariat avec la Fondation GoodPlanet et le soutien financier de Gérard Bertrand, permet d’aider les agriculteurs (ou autres porteurs de projets) à réaliser un projet d’aménagement agroforestier en les accompagnant financièrement et techniquement dans sa mise en œuvre.

Notre partenaire pour le programme de plantation:

Fondation reconnue d'utilité publique présidée par Yann Arthus-Bertrand, GoodPlanet a pour mission de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux liés à notre environnement et de développer des projets solidaires de lutte contre le changement climatique. Elle propose des solutions réalistes, optimistes et encourage chaque individu à s'engager pour le respect de la planète et de ses habitants en s'appuyant sur une série de programmes destinés à « mettre l'écologie au cœur des consciences »

Conditions générales et mise en oeuvre du projet :

Objet du programme : Participation au financement de la plantation de parcelles agroforestières. Il s’agit notamment de financer des projets qui ne seraient pas éligibles à la mesure 222 (ou d’autres dispositifs d’aide) et d’impulser une dynamique autour de projets similaires.

Territoire éligible : Région Languedoc Roussillon

Durée du programme : Février 2015 - Décembre 2015

Qui peut en bénéficier : Agriculteurs, particuliers, collectivités, associations, établissements publics (CRPF…), organismes consulaires (CA…).

Parcelles éligibles : Terrains associés à une production agricole, apicole ou en prairie. Tous types de systèmes éligibles (Grande Cultures, Elevage, Vigne, maraichage,etc.)

Le projet devra être accompagné par un opérateur de l’arbre champêtre
• Une convention d’engagement tripartite sera signée à cet effet entre l’AFAF, l’opérateur technique accompagnant le projet de plantation (prestataire) et le bénéficiaire.
• Les opérateurs techniques et les bénéficiaires devront être adhérents de l’AFAF.
Un mémento précisant les techniques de travail du sol et de plantation est annexé à cette convention

Assiette des dépenses prises en charge :
• Un bordereau de prix de 17,45 € HT / arbre a été retenu comme base d’évaluation.
• L’AFAF versera une aide maximum correspondant au financement des fournitures et de l’expertise technique, soit 12,25 € HT / arbre au porteur de projet (14,51 € TTC / arbre pour les porteurs de projets non assujettis à la TVA), justifié sur facture.
• Le bénéficiaire n’aura donc à financer que le coût correspondant aux travaux (travail du sol, plantation, mise en place du paillage et des protections, suivi de la plantation).

Démarche à suivre : Pour soumettre un projet
1. Renseignement de la «Fiche Projet» (fournie par l’AFAF) décrivant les grandes lignes du projet de plantation (localisation, porteur du projet, productions associées, objectif, densité et essences visées, paillis utilisé, etc.) et envoi à l’AFAF avant le 15 octobre 2015, à l’adresse suivante severin.lavoyer@agroforesterie.fr.
2. Instruction du projet par l’AFAF, pour assurer la qualité des projets qui seront réalisés. Les projets sont instruits par l'AFAF au fil des réceptions. A l’issue de l'instruction, l’AFAF informera les différents demandeurs ayant déposés leur fiche projet (avant la date limite de dépôt) de l’acceptation ou non du projet (dans un délai de 15 jours).

Après validation du projet par l’AFAF,
3. Mise en oeuvre de la plantation par l’opérateur technique avant le 31 décembre 2015 (dérogation au 15 avril 2016 maximum pour raison climatique dûment justifiée) en respectant les conditions décrites dans la convention (et le mémento de plantation annexé),

4. Envoi des justificatifs à l’AFAF (dans un délai maximal de 60 jours après la plantation):
• Les 3 exemplaires de la convention d’engagement tripartite datées et signées par l’opérateur technique et le bénéficiaire (annexes compris)
• Un exemplaire du reçu de dépenses adressée à l’AFAF par l'agriculteur récapitulant les dépenses engagées : fournitures (plant, protection, paillage, tuteur) et Ingénierie (conseil, appui technique et suivi) (modèle fourni par l’AFAF)
• Factures acquittées de toutes les dépenses engagées pour le projet
• Un RIB du bénéficiaire (pour le versement de l’aide de l’AFAF)
• Les bulletins d’adhésion et règlements du bénéficiaire et de l’opérateur technique

Une fois le dossier complet reçu, l’AFAF retournera deux exemplaires signés de la convention d’engagement tripartite aux différentes parties.

5. Versement par l’AFAF d’une aide maximum correspondant au montant des coûts éligibles au bénéficiaire (dans un délai maximal de 60 jours après la réception du dossier complet).

6. Envoi d’un rapport faisant le bilan de la réalisation du projet par l’opérateur technique à l’issu de la troisième année de suivi des plantations (modèle fourni par l’AFAF)

Le projet devra respecter un cahier des charges (lié au bordereau de prix):

Choix et répartition des arbres par projet

Surfaces privilégiées : de 1 à 10 ha (sauf dérogation)
Essences : Espèces feuillues, et résineuse en minorité sur justification, adaptées au contexte pédo-climatique et en mélange (au moins 3 espèces différentes avec un maximum de 60 % pour l’espèce dominante). Possibilité d’intégrer des essences fruitières dans la limite du bordereau de prix fixant un montant maximal à 12,25€HT/arbre.
Densité visée : Entre 30 et 100 arbres / ha
Nombre d’arbres maximum par projets : 300 arbres/projet (ou dans la limite d’un volume financier de 3675€HT/projet sauf dérogation)

Téléchargez la fiche "Conditions générales du projet"

Programme de plantation Agr’eau 2014-2016

Le contexte : Le programme Agr'eau

La couverture végétale des sols au service de la ressource en eau

Dans sa mission de développement de l’agroforesterie sur tout le territoire national, l’AFAF promeut une nouvelle vision de l’agroforesterie plus intégratrice dite de « 3ème génération ». Par la transversalité de ses contributions, l’agroforesterie couplée à des modes culturaux visant la conservation des sols (couverture permanente, non-labour, semis sous couverts, rotations de cultures complexes…) permettent d’apporter des solutions simples, peu coûteuses, permettant d'atteindre des hauts niveaux de performance dans la production tout en protégeant les ressources naturelles, avec un impact positif et global à toutes les échelles du territoire, de la parcelle jusqu’au bassin versant.

Des nombreuses discussions engagées avec les différents acteurs institutionnels et techniques du grand Sud-Ouest, l’intérêt est né de créer un programme de développement de cette agroforesterie de « 3ème génération » sur le Bassin Adour-Garonne : Agr’eau. Cette opération d’animation territoriale a un double objectif : moins d’intrants, moins de travail du sol, moins de pollutions des eaux, mais aussi plus de végétal, plus de services rendus par l’agriculture à l’environnement. Pour l'atteindre, on fait appel à des techniques basées sur la préservation du « capital » sol : la couverture végétale herbacée et arborée permanente.

Un projet avec, pour et par les agriculteurs :

Né de la volonté d’agriculteurs, cette opération pluriannuelle d’envergure propose une démarche transversale, multi-partenariale et durable de développement des techniques d’agroforesterie et de couverts végétaux réunissant tous les profils d’acteurs de l’agriculture, de l’environnement, ainsi que les gestionnaires du territoire. Ainsi, afin d’amplifier à grande échelle le mouvement existant et en s’appuyant sur la diversité des expériences menées, ce dispositif entend créer une dynamique de développement par la création en continu de références techniques et économiques fiables, la valorisation et la diffusion des connaissances techniques et dans laquelle les agriculteurs sont les acteurs-clés. L’opération d’animation territoriale Agr’eau accompagnée par l’Agence de l’eau Adour-Garonne s’est fixé des objectifs ambitieux : plantations agroforestières, conversion au semis direct sous couvert, la création de fiches techniques et des kits de formation des agriculteurs et la formation de techniciens relais.

Partenaires techniques du programme Agr'eau:

Porté par l’Association Française d’Agroforesterie en partenariat avec Arbre & Paysage 32, Arbre & Agriculture d’Aquitaine, Institut d’Agriculture Durable, Association Occitane de Conservation des Sols, Sol & Eau en Ségala, Clé de Sol, APAD, GAIA Consulting, Agronomie Terroir, Fédération de Chasse Aquitaine, Fédération de Chasse Midi-Pyrénées, Agro d’Oc, Agence de l’Eau Adour-Garonne, Conseil Régional d’Aquitaine, Fondation de France Région Midi-Pyrénées …

Page : http://www.agroforesterie.fr/agreau.php

Complémentaire de l’opération d’animation territoriale sur le bassin Adour Garonne, le programme de soutien à la plantation avec la Fondation GoodPlanet permet d’aider les agriculteurs (ou autres porteurs de projets) à réaliser un projet d’aménagement agroforestier en les accompagnant financièrement et techniquement dans la mise en œuvre de leur projet.

Notre partenaire pour le programme de plantation:

Fondation reconnue d'utilité publique présidée par Yann Arthus-Bertrand, GoodPlanet a pour mission de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux liés à notre environnement et de développer des projets solidaires de lutte contre le changement climatique. Elle propose des solutions réalistes, optimistes et encourage chaque individu à s'engager pour le respect de la planète et de ses habitants en s'appuyant sur une série de programmes destinés à « mettre l'écologie au cœur des consciences »

Conditions générales et mise en oeuvre du projet :

Objet du programme : Participation au financement de la plantation de parcelles agroforestières. Il s’agit notamment de financer des projets qui ne seraient pas éligibles à la mesure 222 (ou d’autres dispositifs d’aide) et d’impulser une dynamique autour de projets similaires.

Territoire éligible : Bassin Adour-Garonne

Durée du programme : 3 ans (Mars 2014 – Janvier 2017)

Qui peut en bénéficier : Agriculteurs, particuliers, collectivités, associations, établissements publics (CRPF…), organismes consulaires (CA…).

Parcelles éligibles : Terrains associés à une production agricole, apicole ou en prairie. Les parcelles viticoles sont exclues.

Zones privilégiées : Les zones à enjeu eau du bassin Adour-Garonne

Le projet devra être accompagné par un opérateur de l’arbre champêtre
• Une convention d’engagement sera signée à cet effet entre l’AFAF et l’opérateur technique accompagnant le projet de plantation.
• Les opérateurs techniques devront être adhérents de l’AFAF.
Un mémento précisant les techniques de travail du sol et de plantation, ainsi qu’un document d’engagement (signé par les 2 parties) précisant les obligations et les interventions à la charge du planteur et celles à la charge de l’opérateur sera fourni à chaque planteur.

Assiette des dépenses prises en charge :
• Un bordereau de prix de 17,45 € HT / arbre a été retenu comme base d’évaluation.
• L’AFAF versera une aide maximum correspondant au financement des fournitures et de l’expertise technique, soit 12,25 € HT / arbre au porteur de projet (14,41 € TTC / arbre pour les porteurs de projets non assujettis à la TVA).
• Le porteur du projet n’aura donc à financer que le coût correspondant aux travaux (travail du sol, plantation, mise en place du paillage et des protections, suivi de la plantation).

Démarche à suivre : Pour soumettre un projet
1. Contacter l’AFAF pour faire remonter les intentions de projets.
2. Renseigner une «Fiche Projet» décrivant les grandes lignes du projet de plantation (localisation, porteur du projet, productions associées, objectif, densité et essences visées, paillis utilisé, etc.)
3. Instruction du projet par l’AFAF, pour assurer la qualité des projets qui seront réalisés. Après validation du projet,
4. Mise en oeuvre de la plantation par l’opérateur technique, Après plantation,
5. Fourniture des justificatifs,
6. Versement par l’AFAF au porteur de projet d’une aide maximum correspondant au montant des coûts éligibles.
7. L’AFAF et la Fondation GoodPlanet pourront être amenées à visiter certaines parcelles financées.

Le projet devra respecter un cahier des charges (lié au bordereau de prix):

Choix et répartition des arbres par projet

• Surfaces privilégiées : de 1 à 10 ha (sauf dérogation)
• Essences : Espèces feuillues, adaptées au contexte pédo-climatique et en mélange (au moins 3 espèces différentes avec un maximum de 60 % pour l’espèce dominante). Possibilité d’intégrer des essences fruitières dans la limite du bordereau de prix fixant un montant maximal à 12,25€HT/arbre.
• Densité visée : Entre 30 et 120 arbres / ha
• Nombre d’arbres maximum par projets : 600 arbres/projet (ou dans la limite d’un volume financier de 7350€HT/projet sauf dérogation)

Téléchargez la fiche "Conditions générales du projet"

AGROFORESTERIE ET TROGNES : Programme de soutien à la plantation - programme clos

Le contexte :

L’agroforesterie telle qu’elle est aujourd’hui développée tend à revaloriser tous les éléments et ressources de l’exploitation agricole – souvent invisibles – et à améliorer les techniques pour augmenter le potentiel de production sur une même surface. Toutes les formes arborées sont valorisées. Parmi elles, l’arbre têtard, forme traditionnelle de conduite des arbres résultant d'une gestion intensive, est une ressource formidable capable de produire une diversité de produits (bois d’œuvre, bois énergie, bois fertilité, fourrage), tout en fournissant des services agro-écologiques: habitat pour des cortèges faunistiques et floristiques, stockage et épuration des eaux, outil paysager…  

La multifonctionnalité de l’arbre têtard et son adaptation aux contextes et besoins des agriculteurs fait de lui un réel atout pour l’agriculture d’aujourd’hui et de demain. De ce constat est née l’ambition de monter un projet d’ampleur nationale, et de promouvoir la diversité des pratiques agroforestières, qui permettent de construire une agriculture durable et productive.


La réappropriation et la valorisation des biens et services des arbres champêtres constituent l’un des défis majeurs que nos sociétés doivent relever et la trogne en est l’expression la plus performante. A lui seul l’arbre têtard peut satisfaire des objectifs et besoins combinés des acteurs des territoires et couvrir des besoins à la fois agronomiques, économiques, écologiques et paysagers.

Le projet :

Le projet vise à contribuer à plusieurs objectifs :

- préserver les qualités environnementales du territoire grâce à l’agroforesterie,
- mobiliser les acteurs sociétaux dans une démarche commune,
- développer de nouveaux potentiels économiques,
- contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Le lancement de ce projet prévoit la plantation de 75 hectares répartis sur l’ensemble du territoire français. L’objectif est de soutenir des projets agroforestiers de plusieurs producteurs français afin de soutenir et promouvoir le développement durable de leurs exploitations.

Notre partenaire :

Fondation reconnue d'utilité publique présidée par Yann Arthus-Bertrand, GoodPlanet a pour mission de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux liés à notre environnement et de développer des projets solidaires de lutte contre le changement climatique. Elle propose des solutions réalistes, optimistes et encourage chaque individu à s'engager pour le respect de la planète et de ses habitants en s'appuyant sur une série de programmes destinés à « mettre l'écologie au cœur des consciences »
voir la page de la fondation dédiée au projet

La mise en oeuvre du projet :

Le projet sera porté localement par les opérateurs techniques de développement de l'agroforesterie, adhérents de l’Association Française d’Agroforesterie.

La Fondation GoodPlanet assurera la supervision et l’évaluation des bénéfices du projet en termes de réduction des gaz à effet de serre. L’évaluation carbone se basera sur les résultats des études de quantification de biomasse (aérienne et souterraine) et de quantification du carbone du sol qui seront menée par l’AFAF en partenariat avec l’INRA.

Comment bénéficier du programme et faire financer votre plantation ?

1 - Faire remonter à l'AFAF des projets de plantation respectant le cahier des charges (en lien avec le mémento)
2 - Renseigner la "Fiche Projet" avec les éléments techniques de la plantation
3 - Si le projet est accepté par l'AFAF (après écentuelle demande de complément d'information), signature d'une convention tripartite (AFAF / Opérateur local / Planteur) précisant les engagements respectifs des signataires et les modalités de prise en charge financière du projet par l'AFAF.
4 - Après réception de la facture acquittée (par l'opérateur local accompagnant le projet de plantation), l'AFAF versera au planteur l'enveloppe correspondant au montant des coûts éligibles.

- Téléchargez la fiche précisant toutes les conditions du programme de financement des plantations.
- Téléchargez la fiche projet à renseigner par le prestataire.
- Téléchargez le mémento sur la plantation.

- Pour nous faire part de vos projets de plantation et pour toute information supplémentaire: contactez nous


BENEFICES ENVIRONNEMENTAUX
BENEFICES ECONOMIQUES ET SOCIAUX
- Lutter contre le changement climatique par la séquestration de carbone dans la biomasse et dans les sols ;
- Améliorer la qualité des paysages ;
- Protection mécanique contre le vent et le ruissellement des eaux ;
- Apport de matière organique : décomposition des feuilles et des racines en humus, incorporation de BRF (résidus de taille) ;
- Stimulation de la microfaune du sol par une meilleure aération ;
- Favoriser la biodiversité et la faune auxiliaire ;
- Préserver la qualité des nappes phréatiques ;
- Laisser l’agriculteur acteur du développement durable
- Optimiser la productivité en élevage et dans les cultures
- Créer un potentiel pour le développement de nouvelles filières économiques : bois de chauffage, BRF