ASSOCIATION FRANÇAISE
d'AGROFORESTERIE
En route vers 2017, avec vous... soutenez la transition
L'agroforesterie, aux racines de la fertilité


Considéré pendant un demi-siècle comme un intrus, l’arbre intéresse à nouveau l’agriculture. En intégrant les arbres dans leurs systèmes de productions, les agriculteurs agroforestiers replacent l’agronomie au centre du débat (humus, carbone, fertilité des sols), avec en ligne de mire une durabilité et une rentabilité accrues, une biodiversité stimulée, des productions nombreuses, variées et de qualité.

FORMULAIRE DE DON EN LIGNE (paiement sécurisé)

La plate-forme de collecte HelloAsso ne prend pas de commission. La totalité des dons est affectée aux actions.

Vous rencontrez des problèmes avec le formulaire? Allez directement sur la page HelloAsso de la campagne ou contactez-nous.



Le projet

> Renforcer le réseau, et répondre à une demande de terrain toujours plus grande ▼
Agriculteurs, conseillers agricoles, forestiers, naturalistes, paysagistes, gestionnaires et aménageurs des territoires... ou simples citoyens-consommateurs... L'Association Française d'AgroForesterie (AFAF) a vocation à fédérer l'ensemble de la société autour d'une approche décloisonnée des enjeux liés à l’agriculture et à l’alimentation durables, visant la reconstruction de paysages diversifiés, productifs, et l'optimisation des ressources naturelles.
Canaliser les énergies, relier les acteurs, animer, transférer, former, informer... autant de nécessités pour construire ensemble l'agriculture de demain, en mutualisant les moyens et en favorisant le partage d'expériences.
Au cours des dernières années, l'AFAF a contribué à d'importantes avancées. L'équipe d'animation nationale (6 temps pleins salariés) et l'ensemble du réseau de partenaires locaux impliqués dans toute la France, ne sont aujourd'hui plus en mesure de répondre à toutes les sollicitations, chaque jour plus nombreuses.
> Un besoin urgent : grossir les rangs dès 2017 ▼
Le travail ne manque pas, les volontaires non plus…Ce qui fait défaut, comme souvent, c'est la capacité de financement des activités. Le bénévolat (environ 3 temps pleins actuellement, rien que pour la cellule d'animation nationale) limite tant bien que mal la surcharge de travail pour l'équipe salariée. Tout le monde fait de son mieux, mais le bénévolat, ce n'est pas du développement durable...
> Vos dons contribueront à financer les activités de développement de l'agroforesterie en France en 2017, à hauteur d'un temps plein tous les 60 000 euros.
> Un modèle de développement : la règle du 50/50 ▼
Parce que l'AFAF est avant tout un réseau de développement ancré dans les territoires, les fonds récoltés grâce à cette campagne de dons seront répartis équitablement entre la cellule d’animation nationale et les partenaires locaux, agissant chaque jour auprès des agriculteurs et des autres acteurs des territoires.
> Voir le détail des actions conduites par le réseau ▼
> Vos dons renforceront les moyens d'action de l'ensemble du réseau, tant à l'échelle locale qu'à l'échelle nationale.
> Un projet d’avenir ancré localement : le Réseau Rural Agroforestier Français (RRAF) ▼
Pour amplifier le développement de l'agroforesterie en France, l’AFAF s’appuie sur un réseau de partenaires locaux privilégiés, réunis au sein du projet RRAF . L’initiative s’organise autour de 13 sous-réseaux émergeant des 13 nouvelles régions, et coordonnés chacun par un « animateur régional » membre d'une structure locale de développement reconnue pour ses compétences et sa capacité à fédérer. Les moyens affectés au développement local seront destinés à ces structures référentes.
> Un objectif : 1 temps plein salarié ▼
Le besoin actuel de renforcement du réseau français de l'agroforesterie est très important, mais fixons nous déjà un objectif : un mi-temps salarié au national et un autre en local, réparti équitablement entre les 5 régions où le besoin en moyens d'animation est le plus important (Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Île-de-France).
> Le montant global visé par cette collecte s'élève donc à 60.000 euros.
> Voir les paliers des objectifs de la campagne et les activités mises en oeuvre ▼
Si l’objectif devait être dépassé, le supplément sera reversé aux structures locales membres du RRAF, avec une augmentation du nombre de régions soutenues.
La force d'un réseau structuré du local au national, c'est que chacun de nous, quels que soient son rôle ou sa situation, peut en faire partie, s'y investir, y contribuer... à hauteur de ses moyens, de son envie, ou de sa disponibilité. À vous de jouer... l'agriculture de demain (que des pionniers mettent déjà en œuvre aujourd'hui) ne se fera pas sans vous !