Viticulture durable et amélioration des performances agronomiques 

Association Française d'Agroforesterie

Vignes et fleurs

STRUCTURE

Depuis 2007, l’Association Française d’Agroforesterie agit pour accélérer la transition agro-écologique dans les différents territoires de France. Nous œuvrons au quotidien pour accompagner les acteurs du monde agricole dans le déploiement d’une agriculture plus fertile « du sol au paysage ». 

Pour réaliser notre mission, nous mettons en œuvre un large éventail d’actions : recherche et développement, formation, diffusion du savoir, animation territoriale, structuration de filières et représentation de l’agroforesterie dans le débat public. Ainsi, l’association est structurée en 4 pôles  : animation territoriale, recherche et développement, filières et valorisation et formation.

CONTEXTE

Le réseau Agr’eau, coordonné par le pôle « animation territoriale », réunit les agriculteurs, structures techniques, acteurs des filières et collectivités pour mettre en œuvre l’agroécologie à l’échelle des territoires, et améliorer la gestion de la ressource en eau. Initié à l’origine dans le quart Sud-Ouest de la France, le programme est progressivement déployé sur les autres régions. « Agr’eau Adour-Garonne » vise à développer les pratiques agroécologiques sur le bassin, grâce à un programme pluriannuel de promotion et d’accompagnement à la transition vers des pratiques agricoles durables. Coordonné par l’Association Française d’Agroforesterie, le réseau de partenaires techniques et d’agriculteurs met en place des actions pour répondre à un objectif commun : couvrir les sols en replaçant l’agronomie et le « génie végétal » au cœur de la production agricole (couverts végétaux, agroforesterie, etc.).

POSTE & MISSIONS

Objectif principal :  

Contribuer à l’évaluation des performances et à l’acquisition de données dans le cadre d’un projet expérimental sur les couverts végétaux en viticulture sur 3 ans et porté par l’AFAF, en partenariat avec l’IFV (l’Institut Français du Vin) et le CA46 (Chambre d’Agriculture du Lot). Le projet entame sa dernière campagne de mesures.

Objectifs détaillés :  

  • Décrire et caractériser les systèmes de culture agroforestiers/agro-écologiques d’un réseau de viticulteurs pionniers ;
  • Réaliser une évaluation multicritère (environnementale, agronomique, sociale et économique) de ces fermes pilotes, ainsi que les opportunités et freins face à l’adoption de ces systèmes de culture innovants ;
  • Réaliser les relevés et les mesures dans le cadre d’une expérimentation sur les couverts végétaux en viticulture ;
  • Participer à l’animation et à la diffusion des résultats obtenus.

Missions :  

1. Enquêtes de terrain sur 10 fermes viticoles dispersées géographiquement en Occitanie :

  • relevés et mesures expérimentales sur vigne et couverts végétaux (analyses de sol, mesures de biomasse, croissance, dynamique de l’azote, rendements, estimation de la vigueur) ;
  • description et capitalisation des innovations techniques observées au champ.

2. Analyse multicritère des fermes :

  • exploitation des résultats recueillis sur les 3 ans et analyse de groupe ;
  • participation à la rédaction d’un rapport d’étude technique final du projet.

3. Valorisation des résultats et interprétations :

  • production de documents de vulgarisation et sensibilisation ;
  • participation à l’organisation et à l’animation de réunions et journées techniques.

PROFIL RECHERCHÉ

De formation ingénieur(e) agronome ou équivalent :

  • Connaissances en agronomie, agroécologie, , viticulture, agroforesterie, conservation des sols et connaissance du milieu agricole ;  
  • Goût pour le travail sur le terrain ;
  • Connaissances en analyses statistiques ;  
  • Capacité de travail en réseau et d’autonomie ;  
  • Esprit d’analyse et de synthèse, rigueur ;  
  • Outils informatiques : R-Project/R-Studio, Excel, etc.